Casque airoh j106 : Test et comparatif des meilleurs choix avec avis

Airoh J106 est un casque modulaire qui peut être converti en un clin d’œil du visage intégral au visage ouvert.

Il est équipé d’une double homologation, respectant les normes de sécurité ECE 22.05 PeJ pour être porté dans les deux configurations pendant la conduite.

Le casque Airoh J106 est très léger, avec une fine coque thermoplastique qui donne une sensation très différente des autres casques de moto.

Ce qui nous a le plus surpris à propos de casque airoh j106, c’est sa forme unique.

Découvrons ensemble la revue complète, avec les caractéristiques, les prix et les opinions de l’acheteur.

Casque airoh j106 avec avis : Comparatif des meilleurs

Airoh J106 : Critiques, caractéristiques et prix

Les casques de moto Airoh sont différents, sans aucun doute.

L’entreprise – et les casques – sont le résultat de la passion d’Antonio Locatelli, qui a fondé l’entreprise et est toujours la force motrice de la marque.

casque airoh j106 est un descendant direct de l’Airoh TR-1, qui a été lancé en 2007.

D’abord le TR-2, et maintenant le J106 (parce qu’il ne s’appelait pas « TR-3 », personne ne sait, mais le J106 est le descendant direct de cette famille de casques).

Avant de commencer, je dois dire que les casques Airoh me rappellent parfois les casques Shark (le fabricant français).

Graphisme et esthétique

Casque airoh j106 est disponible dans une grande variété de couleurs et de graphiques.

Il y a le graphique rouge « Shot », qui avec ses couleurs vives de blanc, rouge et noir et l’étoile stylisée ressemble en quelque sorte à la réminiscence d’un avion de chasse américain de la seconde guerre mondiale (Airoh appelle ce casque « Streetfighter », en fait).

La peinture et les graphismes de ce casque modulaire sont superbes, avec une finition très lisse et brillante et absolument aucune trace d’ondulation, de peau d’orange ou de bosse.

C’est probablement une conséquence directe du matériau spécial utilisé par Airoh.

Le J106 est doté d’une coque thermoplastique unique, qui donne l’impression d’être très différent des casques de moto traditionnels avec une coque en polycarbonate, fibre de verre ou composite.

Le matériau thermoplastique ressemble davantage à une coque en polycarbonate, qui est généralement conçue pour imiter le toucher de la fibre de verre ou de l’un des autres matériaux composites.

Les pièces mobiles de casque airoh j106 sont de qualité supérieure à celles de la TR-1.

La visière a un très petit flex et s’ouvre et se ferme en un clin d’œil, tout comme le pare-soleil intérieur.

L’enveloppe a une certaine souplesse, bien que cela puisse faire partie de la stratégie d’absorption des impacts.

Le J106 est un véritable casque « modulaire » : ce terme est souvent mal utilisé par de nombreuses personnes : un flip-up est un flip-up ; un casque modulaire est un casque convertible d’une forme à une autre (définition de modulaire : « composé de modules séparés qui peuvent être facilement réarrangés, remplacés, combinés ou échangés »).

Malgré l’aspect différent et flexible de la coque, le J106 répond à la norme de sécurité ECE 22.05.

Le casque est approuvé selon les normes P (Protecteur) et J (Jet) et peut être porté comme casque intégral avec protège-menton installé, ou comme casque ouvert avec protège-menton enlevé.

En plus de sa coque thermoplastique à paroi mince, le J106 possède un rembourrage très fin à l’intérieur, tout comme le TR-1.

Assez pour répondre aux normes de sécurité, mais différent de certains de ses concurrents (comme Shoei Neotec).

C’est l’une de ces caractéristiques  » amour-haine  » qui rend le J106 unique.

Note : Nous avons donné à casque airoh j106 une note « excellente » pour la qualité globale (voir tableau récapitulatif en bas de page).

Airoh J106 : Forme intérieure et doublure du casque

Voici l’autre caractéristique qui différencie casque airoh j106 de la norme : la forme.

Dans la configuration ouverte ou « Jet », la coque est suffisamment souple pour masquer la forme interne et s’adapte presque comme une forme « Neutre ».

Mais la fine couche révèle une certaine fermeté sur le dessus et les côtés, ce qui, une fois le protège-menton installé, raffermit la coquille et donne ainsi l’impression d’être « légèrement serré ».

Notez également que la dimension de la face interne est très petite lorsque le protège-menton est installé, à tel point que la partie arrière pousse le nez, les lèvres et le menton contre le protège-menton.

Quant à la doublure, le tissu de la doublure a un toucher assez confortable grâce à sa combinaison de doux et lisse qui plait au toucher.

La doublure est amovible et lavable et on dit qu’elle est traitée avec un revêtement antibactérien.

La taille du J106 est également différente de la norme. Il n’y a qu’une seule taille de coque et le casque n’est disponible que dans les tailles XS à XL.

Le casque que j’ai est de taille XL, conçu pour s’adapter à une tête de 61 cm seulement.

La taille L devrait convenir à ceux qui ont un périmètre crânien des dimensions suivantes : 59-60 cm.

Note : Nous avons donné à casque airoh j106 la note « Très bien », mais nous devons admettre que la forme, le confort et l’amortissement sont différents de la plupart des casques.

Airoh J106 casque et interphone moto

Comme le TR-1, le J106 possède deux poches superficielles et peu profondes.

Cependant, il est en fait assez facile de mettre des lunettes de soleil (à condition qu’elles aient des branches très fines) même s’il n’y a pas de canal pour les lunettes de soleil.

Le J106 est préparé pour le système Bluetooth « W-Conn » d’Airoh, cependant, grâce aux petites dépressions dans l’EPS sous le tissu et un petit couvercle à l’extérieur du casque pour tenir le module émetteur-récepteur Bluetooth.

Cependant, j’ai pu monter le support de montage de l’interphone Bluetooth Intercom Interphone Tour sans aucun problème.

Il s’adapte bien, à condition qu’il soit placé légèrement derrière un petit dos situé juste à l’avant de la coquille (où se termine le protège-menton amovible).

Casque airoh j106 Poids

C’est là que casque airoh j106 brille vraiment.

Grâce à ses 1387 grammes (en taille XL), c’est un vrai poids mouche.

Cela en fait l’un des 5 casques les plus légers au monde.

C’est là que la coque thermoplastique et la construction minimaliste entrent en jeu, réduisant considérablement la masse totale, ce qui fait vraiment la différence en conduite.

C’est plus comme un casque de vélo que tout autre casque intégral (ou modulaire) que vous pouvez porter.

Note : Nous avons donné à casque airoh j106 une note « Exceptionnel » pour son faible poids et son excellent équilibre.

Visière

Dans sa configuration « Jet » (homologation J) sans protège-menton, le J106 est confortable et les côtés de la carrosserie sont suffisamment souples pour s’adapter parfaitement à ma tête.

C’est ma configuration préférée car l’installation du protège-menton serre les côtés du casque, ce qui réduit considérablement la flexibilité de la coque et l’espace à l’intérieur.

La visière a une épaisseur de 2,27 mm et peut être équipée d’un insert antibuée Pinlock, (disponible en accessoire, mais non présent dans l’emballage).

Tournez vers le haut ou vers le bas dans une seule position ; il n’y a pas de positions intermédiaires à choisir.

Il y a une certaine distorsion le long du bord de la visière, donc si vous regardez vers le bas, vous pouvez remarquer une légère distorsion.

Au-delà de ce détail, la vue est claire et, à mon avis, au-dessus de la moyenne des casques.

Sans protège-menton, bien sûr, la visibilité est exceptionnelle car il n’y a rien qui bloque la vue en bas.

Un joint d’étanchéité en silicone très souple assure l’étanchéité du haut et du bas de la visière.

Le pare-soleil intérieur fonctionne avec un curseur à ressort sur le côté gauche du casque, juste en dessous et derrière l’oreille.

Le pare-soleil est vers le haut ou vers le bas ; encore une fois, comme dans le pare-soleil, il n’y a pas de positions intermédiaires.

Le système de retrait de visière du J106 est simple mais fonctionnel.

Il suffit de dévisser un disque en plastique à mi-chemin autour du corps. Le disque se détache et la visière peut être enlevée en un instant.

La procédure de montage est tout aussi simple et fonctionnelle.

Globalement, la visibilité, la visière et son fonctionnement sont bons mais… aussi différents de la moyenne des casques.

Note : La visibilité de casque airoh j106 est légèrement supérieure à la moyenne dans la configuration P (casque intégral) et excellente dans la configuration J (Jet).

Airoh J106 Ventilation

Le protège-menton amovible installé sur casque airoh j106 dispose de plusieurs aérations, mais aucun interrupteur ou levier n’est nécessaire pour fermer les aérations.

Ainsi, lorsque le protège-menton est installé, l’air circule toujours à l’intérieur et ne peut être bloqué d’aucune façon.

C’est probablement une bonne chose, vu l’ajustement serré du protège-menton au menton du cavalier.

Évidemment, avec le protège-menton enlevé, la ventilation est exceptionnelle, avec beaucoup d’air circulant sous la visière (comme dans le cas d’un casque à face ouverte).

Les prises d’air supérieures sont situées plus en arrière que la normale, les fentes étant situées au milieu de la partie supérieure du casque.

Chacune d’entre elles possède un curseur pour ouvrir ou fermer l’évent dans deux positions.

Les prises d’air en altitude fonctionnent bien, même si ce n’est qu’au prix d’un peu de bruit.

Mais dans l’ensemble, nous avons jugé que le système de ventilation du J106 était meilleur que la moyenne, avec la mise en garde que beaucoup d’air va entrer, que vous le vouliez ou non.

La combinaison d’une coque légère en thermoplastique, d’un rembourrage fin et d’une ventilation, ainsi que la possibilité de transformer le casque d’un visage intégral à un visage ouvert, font du J106 un choix très confortable pour les motocyclistes qui vivent dans des zones au climat chaud.

Score : Nous avons donné au Airoh J106 un score de ventilation « Excellent ».

Insonorisation de casque airoh j106

Comme le grand-père Airoh TR-1, le J106 est plus silencieux que la moyenne.

Malgré sa fine coque thermoplastique et son rembourrage fin, il fonctionne d’une manière ou d’une autre, probablement grâce à une combinaison de bonne aérodynamique et d’adhérence parfaite.

Il y a un peu de bruit qui pénètre par les prises d’air supérieures (et ça devient plus fort si vous roulez à vélo avec un pare-brise qui déplace l’air vers le haut du casque).

Mais dans l’ensemble, je dirais que les niveaux de bruit sont moyens ou même légèrement inférieurs.

J’ai l’impression que cela peut varier énormément, selon la façon dont le casque s’adapte à chaque pilote et le type de vélo que vous conduisez, mais ce que vous trouverez ici sont des opinions basées sur mon expérience.

Évidemment, en enlevant le protège-menton, un peu de bruit viendra de dessous la visière, mais c’est normal avec n’importe quel casque de jet, donc, « Je vais vous dire quoi faire ! » 🙂

Note : Nous avons donné à casque airoh j106 la note « Très bon » pour l’insonorisation.

Notre opinion

Airoh J106 est un descendant direct d’Airoh TR-1 et améliore la conception avec des composants mis à jour et plus de style.

Le J106 a un ajustement et une sensation différents de ceux des autres casques, donc il peut ne pas être apprécié par tous les motocyclistes.

Il est également extrêmement léger, ce qui se traduit par une sensation de liberté lors de la conduite, en particulier lors de l’utilisation du J106 dans sa configuration « Jet » ou open-face.

En fait, je le considérerais plutôt comme un casque ouvert qui a la possibilité d’ajouter un protège-menton si désiré.

Guides d’achat de casques

Pour plus d’informations utiles pour vous aider à acheter votre prochain casque, consultez nos différents guides ou consultez nos listes où nous avons rassemblé les critiques des meilleurs casques sur le marché.